Il n'est pas rare de voir des champignons pousser en cercles dans les prés ou les pelouses.

L'imagination de l'être humain est telle que l'on raconte beaucoup de légendes à ce propos (je m'étonne toujours de voir à quel point on associe les champignons à une quelconque magie).

Selon les diverses légendes, ces cercles seraient l'oeuvre de lutin, farfadets, elfes ou sorcières.

"La nuit, les sorcières dansent en cercles dans les prés pour pratiquer leur magie et au petit matin, à l'endroit précis où elles ont dansé, des champignons apparaissent".

Voilà qui laisse rêveur !

Je n'ai pas vu de cercle entier, mais un demi-cercle :

20100829_001

Ce qui est étonnant, c'est l'herbe plus haute et plus verte de part et d'autre des champignons (non, le jardinier n'a pas cherché à épargner les champignons en tondant la pelouse, ce phénomène est naturel).

Avec un peu d'imagination et en observant bien la photo, on devine la continuité du cercle parfait (on n'est qu'au début de la saison, tous les champignons ne sont probablement pas encore présents).

Ces cercles d'herbe plus haute, plus dense et plus verte sont visibles de loin et attirent le mycophile observateur.

Ici, ce sont des marasmes des Oréades (comestibles), connus aussi sous le nom de mousserons d'automne. Les ronds de sorcières sont très typiques pour ces champignons (bien que beaucoup d'autres espèces adoptent le même comportement). Les voici de plus près.

20100829_003